Auteur : Daniel Etounga-Manguelle (Cameroun)

 Prix : 5 € / 2.500 FCFA / 2.400 FCFA (Afrique)

 Format : 12 x 18 cm

 Pages : 131 p

 Dépôt légal : 3e trimestre 2014, réédition.

 Référence / ISBN : 978-2-7235-0022-7

 

Quatrième de couverture : Écrit et publié à une époque où la parole individuelle, même romancée, n’était pas libre, La Colline du fromager campe, dans un pays facilement reconnaissable, la genèse d’un système sociopolitique original, dont les pratiques deviendront, trente ans plus tard, des obstacles majeurs à l’évolution harmonieuse de la société. Dans ce récit quasi-prophétique, porté par une langue poétique incandescente, l’auteur décrit l’affrontement inévitable de deux catégories sociales : d’un côté, les fonctionnaires du nouvel État « indépendant » occupés à instaurer partout d’enrichissants « péages sociaux privés » au détriment de l’intérêt général, et de l’autre, une jeunesse généreuse, bien formée et prête à s’investir dans la construction d’un mieux- être collectif, en rupture avec le passé colonial du pays. Lequel des deux groupes l’emportera sur la durée ? Et comment tout cela finira-t-il ? 

A propos de l'auteur : Depuis ce premier roman paru en 1979, Daniel Etounga-Manguelle a patiemment construit une double carrière de romancier et d’essayiste. Il a récemment publié aux éditions Clé un  essai intitulé : Éloge de la dissidence, propos sur la métaphysique du progrès, et un roman intitulé : Comme c’est beau la nuit une mer déchaînée. Nombre de ses ouvrages sont inscrits au programme de plusieurs universités d’Afrique, d’Europe et d’Amérique.

Partager: