Auteur : Joseph Mwantuali (RDC)

 Prix : 10 € / 5.000 FCFA (Cameroun) / 6.000 FCFA (Afrique)

 Format : 15 x 21 cm

 Nombre de pages : 264 p

 Dépôt légal : Septembre 2007

 Référence / ISBN : 9956-0-9095-6 

 

Quatrième de couverture : Dans une narration originale où se mêlent métaphysique et érotisme, réalisme merveilleux et politique, horreur et humour, ce roman de Mwantuali va certainement prendre une place de choix dans la littérature d'Afrique noire. Dans la première des deux parties qui constituent le roman, l'auteur commence par nous introduire dans le monde mystique des sociétés initiatiques de l'Afrique traditionnelle comme seul un petit-fils des chefs coutumiers qu'il est sait le faire. Ceci tout en respectant, nous a-t-il confié, l'adage de chez lui qui dit que la voie initiatique : « se dévoile en se voilant », car « le chemin qui mène à la rivière aux crocodiles est un chemin que chacun doit faire seul. » - Le lecteur est ainsi averti de chercher de l'inter-dit, particulièrement dans la section inaugurale de cette première partie, qui pourrait paraître déroutante. En plus d'un travail fort original sur la technique narratologique déjà amorcée dans son recueil de nouvelles Septuagénaire (2000), Mwantuali fait ce qu'aucun roman africain n'a osé faire jusque-là : amener une femme à la tête d'un Etat africain, démontrant que l'Afrique devra désormais compter avec se femmes comme condition siné qua non pour cette renaissance - A ce titre, ce roman écrit en 2004 a annoncé peut-être une nouvelle ère dans la politique africaine, dont le Libéria vient de donner le coup d'envoi.

A propos de l'auteur : Joseph E. Mwantuali est né à Bolobo au Congo-Kinshasa. Lauréat du concours littéraire Zaïre - Canada en 1989 pour sa nouvelle Septuagénaire; publiée en 2000 chez Presses Universitaires du Nouveau Monde, et qui inclut la nouvelle primée en 1989, et un ouvrage de théologie intitulé Michel Leiris et le Négro-Africain, publié chez Nouvelles du Sud (1999). Il est aussi l'auteur de nombreux articles publiés entre autres dans Revue d'Histoire du Théâtre, dans Les Lettres Romanes et dans d'autres revues consacrées aux littératures africaines. Joseph Mwantuali est titulaire d'un doctorat ès Lettre de l'université de Pennsylvania State aux Etats-Unis. Il réside présentemment dans l'Etat de New-York et enseigne les littératures françaises et africaines à l'université de Hamilton College.   

 

 

Partager: